item Item : Un idéal rabiz (1/4) 001_94

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
Un idéal rabiz (1/4)
Collector
Amy de la Bretèque, Estelle
Collection
La passion du tragique : paroles mélodisées chez les Yézidis d’Arménie [Exemples audio et vidéo pour thèse]
Recording date
April 1, 2006 - April 30, 2006
Access type
full

Geographic and cultural informations

Location
Erevan
Cultural area
Caucase
Language (ISO norm)
Armenian
Population / social group
Yézidi
Ethnographic context
Le rabiz, très peu connu durant la période soviétique, est devenu très populaire dans les années 1990 dans l’Arménie nouvellement indépendante ainsi que dans la diaspora.

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets

Archiving data

Code
CNRSMH_I_2010_004_001_94
Item number
001_94
Creator reference
Thèse, "Chap. XI - Une musique Yézidie ?", document n°94.
Remarks
Document 94 : Même si le rabiz est plus souvent joué au synthétiseur qu’au duduk ou au zurna, on retrouve dans le rabiz la dichotomie joie/peine, stran/kilamê ser. Le pôle de la joie est plus présent, avec des chants mesurés, dansés, mais les « paroles sur » existent aussi. Elle sont parfois intercalées entre deux couplets d’un chant ou servent d’introduction à ce dernier.

Dans sa chanson Hishatak (souvenirs), Uzbek, chanteur arménien de rabiz, commence pendant cinq minutes par un blues rabiz, puis il passe en mugham (ou « paroles sur ») avec une boîte à rythme qui persiste en arrière fond. Ce chant est dédié à la mémoire d’un ami mort qu’il désigne dans le chant par « frère aimé » (aghper djan). A 6 minutes 30, au moment où la chanson devient kilamê ser, les paroles sont les suivantes:

"Le voeu de mon Coeur s’est brisé
Le sort cruel m’a séparé de mon Serîk
Je n’ai pas su ce qui s’est ainsi produit
La mort impitoyable t’a séparé de moi
Le rêve de mon coeur s’est envolé et est parti
Le soleil, la lune… le rossignol doit tout le temps chanter empli de chagrin
Je ne suis pas rassasié de son visage aussi illuminé qu’un soleil
Je ne suis pas rassasié de son visage rayonnant et illuminé
Dans la tombe sombre il n’y a pas de rêve
Pour que je puisse venir avec le rêve vers toi
Que la pierre de ma tombe en soit témoin, mon frère chéri."
Last modification
June 1, 2012, 7:14 p.m.

Technical data

Item size
4.2 MB