item Item : De la lamentation au chant de héros (9/9) 001_88

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
De la lamentation au chant de héros (9/9)
Collector
Amy de la Bretèque, Estelle
Collection
La passion du tragique : paroles mélodisées chez les Yézidis d’Arménie [Exemples audio et vidéo pour thèse]
Recording date
April 1, 2006 - April 30, 2006
Access type
full

Geographic and cultural informations

Location
Ararat
Location details
Région d'Aparan
Cultural area
Caucase
Language
kurde kurmanji
Language (ISO norm)
Kurdish
Population / social group
Yézidi
Ethnographic context
La plupart de mes interlocuteurs pensent que les « paroles sur les héros » (kilame ya meraniye) étaient à l’origine des lamentations funèbres (kilamê ser şine). Commentant des morts nobles, elles seraient restées dans la mémoire (collective ou individuelle). L’exil, le destin noir et maudit et le sacrifice de soi sont les caractéristiques essentielles à la création de héros tragiques. Ces qualités, exclusivement « post-mortem », sont dépeintes dans les énoncés funèbres. Les « paroles sur les héros » sont en effet presque toujours pour des héros morts, comme si le statut de héros ne pouvait être atteint qu’après avoir connu un destin tragique entrainant la mort.
Keywords
Enterrement

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets

Archiving data

Code
CNRSMH_I_2010_004_001_88
Item number
001_88
Creator reference
Thèse, Chap. X : "Un pathétique héroïque", document n°88.
Remarks
Document 88 : Assassiné en 1996 à l’âge de 26 ans, Çeko Xidir est un héros important pour les Yézidis d’Arménie. Le destin tragique de Çeko fait l’objet de nombreux kilamê ser qui décrivent la mort de ce héros. Assassiné à Moscou, un matin, dans le hall de son immeuble, alors qu’il sortait de chez lui, les derniers moments de la vie de héros sont tout à fait ordinaires. Ils sont cependant racontés sur un ton héroïque.
Le kilamê ser suivant, mélodisé par Cono Têmûryan (Conoê Têmûr) et accompagné au duduk (avec un bourdon au synthétiseur), annonce la poursuite de la vendetta.

Le nombre de cassettes de « kilame ya Çeko » (paroles sur Çeko) que l’on trouve sur les marchés est sûrement lié entre autres à l’importance mafieuse de la famille de Çeko. Les meilleurs chanteurs professionels (dengbêj - bardes) ont été commandités pour écrire et énoncer ces « paroles sur le héros ».
Last modification
April 5, 2012, 3:41 p.m.

Technical data

Item size
7.8 MB