item Item : De la lamentation au chant de héros (4/9) 001_83

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
De la lamentation au chant de héros (4/9)
Collector
Amy de la Bretèque, Estelle
Collection
La passion du tragique : paroles mélodisées chez les Yézidis d’Arménie [Exemples audio et vidéo pour thèse]
Recording date
April 1, 2006 - April 30, 2006
Access type
full

Geographic and cultural informations

Location
Ararat
Location details
Région d'Aparan, village d'Alagyaz
Cultural area
Caucase
Language
kurde kurmanji
Language (ISO norm)
Kurdish
Population / social group
Yézidi
Ethnographic context
La plupart de mes interlocuteurs pensent que les « paroles sur les héros » (kilame ya meraniye) étaient à l’origine des lamentations funèbres (kilamê ser şine). Commentant des morts nobles, elles seraient restées dans la mémoire (collective ou individuelle). L’exil, le destin noir et maudit et le sacrifice de soi sont les caractéristiques essentielles à la création de héros tragiques. Ces qualités, exclusivement « post-mortem », sont dépeintes dans les énoncés funèbres. Les « paroles sur les héros » sont en effet presque toujours pour des héros morts, comme si le statut de héros ne pouvait être atteint qu’après avoir connu un destin tragique entrainant la mort.

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets

Archiving data

Code
CNRSMH_I_2010_004_001_83
Item number
001_83
Creator reference
Thèse, Chap. X : "Un pathétique héroïque", document n°83.
Remarks
Document 83 : Certains kilamê ser relatent des histoires héroïques des temps passés. Celles-ci sont détachées du contexte funèbre, mais sont toujours liées à la mort, à la perte et à l’absence. Les documents 82 , 83 et 84 en sont des exemples parlants. Ces kilamê ser, énoncés par Feyzo (un chanteur assez connu du milieu yézidi d’Arménie), sont des « paroles sur » connues des kurdophones bien au delà des frontières de l’Arménie. Elles sont très appréciées par les Kurdes de Turquie et d’Irak. Dans les documents évoqués précédemment, le violon est joué par Nahro, un Kurde d’Irak qui mène une recherche sur les musiques yézidies d’Arménie. Le public est constitué de la famille de Feyzo, de quatre guérilléros du PKK et de moi-même. Les kilamê ser que Feyzo a choisi d’énoncer ce jour-là faisait partie d’une culture partagée par tous les kurdophones via les radios kurdes (notamment radio Erevan, la première radio kurde émise depuis l’URSS et très largement écoutée par les Kurdes de Turquie) et les chaînes satellites.
Last modification
April 5, 2012, 4:48 p.m.

Technical data

Item size
42.7 MB

Related media

Media Preview
Title
Vidéo
Description
Credits
Mime_type
video/mp4
Download
CNRSMH_I_2010_004_001_83_1.mp4
Title
Photo
Description
Credits
Mime_type
image/png
Download
CNRSMH_I_2010_004_001_83.png