item Item : Sans mélodisation: Hbo et le nourrisson 001_77

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
Sans mélodisation: Hbo et le nourrisson
Collector
Amy de la Bretèque, Estelle
Collection
La passion du tragique : paroles mélodisées chez les Yézidis d’Arménie [Exemples audio et vidéo pour thèse]
Recording date
Feb. 1, 2006 - Feb. 28, 2006
Access type
full

Geographic and cultural informations

Location
Aragatsotn
Location details
Région d'Aparan
Cultural area
Caucase
Language
kurde kurmanji
Language (ISO norm)
Kurdish
Population / social group
Yézidi
Ethnographic context
Février est un mois particulièrement froid sur le plateau d’Aparan. La vie de la maison se passe dans la seule pièce chauffée par le poêle situé au centre de la pièce. Assises à la table près de la fenêtre, Hbo, Cemile et moi-même buvons un café (sourdj). Près du poêle, la fille de Hbo berce son nouveau-né. Hbo, en bavarde réputée, raconte diverses histoires et commérages. De fil en aiguille, elle en vient aux funérailles de son frère. Commence alors un énoncé parlé non mélodisé qui se trouve dans le document suivant.
Keywords
Enterrement

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets

Archiving data

Code
CNRSMH_I_2010_004_001_77
Item number
001_77
Creator reference
Thèse, Chap. VII : "Procédés énonciatifs pour un univers suspendu", document n°77.
Remarks
Document 77 : L’ensemble de ces « paroles sur » ont été citées par Hbo sans mélodisation. Elles ont été dites de manière assez rythmée et rapide et sur un ton plus monotone que l’intonation de la voix parlée. L’absence de mélodisation est due à la présence du nourrisson dans la pièce. Cemile a écouté ces citations, comme elle écoutait le reste des dires de Hbo : un sourire sur le bord des lèvres, les doigts chiffonnant le papier du bonbon de marque arménienne « grand canndy » dégusté avec le café, le regard perdu entre la télévision dont le son a été coupé et les mouvements du berceau du petit-fils de Hbo.

A un moment donné, un visiteur est entré dans la cour de la maison. La fille de Hbo est sortie pour aller à sa rencontre, emportant avec elle le nouveau-né. Dès qu’elle a passé le seuil de la porte, Hbo, mélodisant sa parole, a repris son énonciation. Cemile a alors soudainement changé d’attitude. Le papier de bonbon posé sur le bord de la tasse, et les mains sur ses genoux, elle a effectué quelques hochements de la tête et ses yeux se sont remplis de larmes.

Hbo affirme que, dans les « paroles sur », seuls les mots comptent. Et de fait, personne ne commente ni la ligne mélodique, ni la voix des énonciateurs. Sauf cas particulier, on ne dirait pourtant pas de kilamê ser sans mélodisation. Certains indices montrent que cet élément rajoute une « épaisseur ». Il est, par exemple, possible de dire les mots d’une « parole sur » en présence d’un nourrisson, mais il est fortement déconseillé de mélodiser ces paroles. Car, même ceux qui ne comprennent pas les paroles (ce qui est sûrement le cas des nouveaux-nés), sont sensibles à la mélodisation particulière des kilamê ser. Et si Cemile pleure à la deuxième énonciation, alors même que les mots prononcés ne sont pas plus intenses qu’à la première énonciation, c’est encore un indice de l’épaisseur émotionnelle de la mélodisation.
Last modification
April 20, 2012, 1:37 p.m.

Technical data

Item size
39.7 MB

Related media

Media Preview
Title
Vidéo
Description
Credits
Mime_type
video/mp4
Download
CNRSMH_I_2010_004_001_77_2.mp4
Title
Photo - Hbo
Description
Credits
Mime_type
image/png
Download
CNRSMH_I_2010_004_001_77.png