item Item : Enterrement de Kerem (1/8) 001_31

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
Enterrement de Kerem (1/8)
Collector
Amy de la Bretèque, Estelle
Collection
La passion du tragique : paroles mélodisées chez les Yézidis d’Arménie [Exemples audio et vidéo pour thèse]
Recording date
March 21, 2006 - March 21, 2006
Access type
full

Geographic and cultural informations

Location
Ararat
Location details
Plaine de l’Ararat, Village d’Arevik
Cultural area
Caucase
Language
kurde kurmanji
Language (ISO norm)
Kurdish
Population / social group
Yézidi
Ethnographic context
Printemps 2006. L’annonce du décès, par téléphone, a arrêté le temps dans la maison de Kerem : tous attendent le corps, pour enfin pouvoir veiller celui dont on a appris la mort. Enfin pouvoir lui parler, le pleurer… A l’arrivée du cercueil, c’est à la fois un déchirement et une délivrance. Le défunt est décédé, de mort naturelle, en Sibérie, et son corps a été ramené par avion. Comme il est mort depuis plus d’une semaine, le cercueil est fermé, et, contrairement aux habitudes, on ne peut voir le visage du défunt, ni le toucher.
Keywords
Enterrement

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets

Archiving data

Code
CNRSMH_I_2010_004_001_31
Item number
001_31
Creator reference
Thèse, Chap. I : "Un mariage, quatre enterrements", document n°31.
Remarks
Document 31 : Au troisième jour de veille, les voix sont usées, c’est la fin du rituel, l’épuisement est audible et visible. Dans l’extrait suivant, trois femmes chantent l’une après l’autre : la femme d’un cousin de Kerem (connue pour bien chanter, elle participe vocalement à toutes les funérailles du village), la fille de Kerem [01’54], puis la femme de Kerem [02’13]. Ces trois énonciations sont suivies d’un appel du frère du défunt, du seuil de la porte, à quitter la salle de veille [03’48]. Les participantes se lèvent et quittent la salle, à l’exception des parentes « au cœur brûlant » qui se regroupent près du cercueil. Montrant leur refus d’abandonner leur proche, elles se lamentent de concert en se penchant sur le cercueil, en l’embrassant. A ce moment, les voix sont très tendues, presque criées. L’un des fils de Kerem se joint aux femmes [5’30]. Il porte un foulard sur sa tête en signe de deuil. L’attitude qu’il adopte est proche de celle des femmes « au coeur brûlant ». Les hommes tentent de faire sortir les femmes, certaines s’évanouissent [06’30 et 07’30], d’autres refusent de sortir et s’accrochent au cercueil [07’10].
Last modification
March 30, 2012, 10:09 a.m.

Technical data

Item size
99.7 MB

Related media

Media Preview
Title
Vidéo
Description
Credits
Mime_type
video/mp4
Download
CNRSMH_I_2010_004_001_31_1.mp4
Title
Photo - Veille
Description
Credits
Mime_type
image/png
Download
CNRSMH_I_2010_004_001_31.png