item Item : Chant à penser chez les Gbaya _07

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
Chant à penser chez les Gbaya
Collector
Dehoux, Vincent
Collection
L'improvisation dans les musiques de tradition orale (cassette encartée)
Recording date
Access type
full

Geographic and cultural informations

Location
Centrafrique
Location details
frontière camerounaise
Population / social group
Gbaya
Ethnographic context
Les "chants à penser", répertoire privilégié des hommes, nécessite la présence d'un instrument de musique : la sanza (seul point commun des différentes pièces musicales). Pour exécuter un chant à penser, il n'est pas indispensable de chanter, car ce terme "chanter" s'applique aussi bien à l'instrument qu'à la voix.
Extrait de l'étude p.123-124 et suivantes : "La sanza gbaya est composée d'une caisse en bois dans laquelle sont fixées des lamelles métalliques (matériaux de récupération). Pour accroître l'efficacité de l'instrument, les lames sont entourées de petits anneaux métalliques dont la vibration prolonge le temps de résonance, et pour augmenter le volume sonore, la sanza est placée à l'intérieure d'une calebasse..., le musicien doit maintenir l’instrument en le serrant entre ses mains ; les pouces restent libres pour jouer... L'échelle de la sanza gbaya est pentatonique anhémitonique. L'instrument comporte de 8 à 12 lames couvrant ainsi un ambitus de 2 octaves... cette échelle n'est pas tempérée.
Keywords
IMPROVISATION

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets
Metallophone Sanza

Archiving data

Code
CNRSMH_E_1988_014_001_07
Original code
BM.1988.001.001:01-07
Item number
_07
Creator reference
Face A, plage 7
Remarks
Se référer à l'article : "L'un dans l'autre" : improvisation et répétition dans un répertoire instrumental centrafricain, par Vincent Dehoux, p.123-132.
On retrouve de 9 transcriptions à l'intérieure de cette étude, plus ou moins longue.
Last modification
Jan. 18, 2013, 3:09 p.m.

Technical data

Item size
41.7 MB