item Item : Polyphonies africaines _04

wait  Loading...
Property Value Unit
Title
Polyphonies africaines
Collector
Sallée, Pierre
Collection
L'improvisation dans les musiques de tradition orale (cassette encartée)
Recording date
Access type
full

Geographic and cultural informations

Location
Afrique occidentale
Location details
Centre Gabon, Nord Togo
Population / social group
Ethnographic context
Pour les musiques vocales de type responsorial d'Afrique, c'est dans l'opposition verset/répons, et donc individu/collectivité, que se situe l'improvisation. Dans l'acte d'improvisation, on retrouve la marque d'une inégalité de prérogatives individuelles dans la performance. Marque que l'on cherche en vain dans les polyphonies vocales des Pygmées.
-> Les Mitsogho, population montagnarde du Centre Gabon. On retrouve une musique de harpe spécifique.
L'orchestre rituel du Bwété des Mitshogo est constitué d'un chantre s'accompagnant d'une harpe (ngombi) et de 2 percussionnistes frappant sur une tringle de bois. Le répertoire des joueurs de harpe est relativement fixe. Ces chants à la harpe ont pour nom générique mwenza (pl. minza); ils sont mesurés et parfois accompagnés de percussions. Mais avant, le harpiste accorde son instrument enchaînant des formules non-mesurées, c'est un prélude. De plus, ce rituel du bwété a une phase où le harpiste prélude sans-fin.
Dans le dernier enregistrement, c'est un chœur responsorial et percussions tsogho (Cf. transcription p.104, Fig.2). Il fréquent dans les ensembles de percussions, que l'un des tambourinaires s'extériorise en un solo, semblant s'évader du mètre, alignant des syntagmes rythmiques autonomes mis en valeur mélodiquement par les différentes modalités de frappe. Le tambour "prend ainsi la parole" chez les tsogho (il ne s'agit pas à proprement parler d'un langage tambouriné).
-> Les Kabiyé, population d'agriculteurs de langue voltaïque du Nord Togo. Leur musique vocale collective est de type responsorial et use abondamment du tuilage. La musique vocale des kabiyé est une musique mesurée.
Pour les 2 exemples analysés dans la présente étude, nous avons uniquement l'enregistrement de "Chant kabiyé et chœur responsorial". Le schéma de ces exemples fait graviter 2 éléments métriquement équivalents et mélodiquement complémentaires autour d'un pôle tonal, dans un rapport d'antécédent à conséquent. Le 1er exemple, le chant monodique kabiyé, (Cf. transcription p.102, Fig. 1a), aligne une série de variations à la suite d'un énoncé de sons vocalisés. Le 2ème exemple, responsorial, oppose un chœur qui répète obstinément une formule de répons, à 2 solistes qui varient alternativement le verset en provoquant un important tuilage qu'elles contrôlent en cherchant des rencontres de 3ces, 4tes et 5tes (Cf. transcription p.103, Fig. 1b, exemple musical 2 de l'enregistrement).
-> Les pygmées, vivent en isolat, le long de la ceinture forestière équatoriale. Leur musique est essentiellement vocale et polyphonique, caractérisé par un usage quasi-systématique de procédés contrapunctiques collectifs (technique du jodel).
La polyphonie pygmée reposerait sur un principe d'imitation analogue à celui qui régit l'exposition d'une fugue et que ce principe, lié à la technique du jodel et à l'inégalité naturelle des voix, semblait immanent au système musical pygmée. La question qui se pose est de savoir si l’initiative du choriste anonyme est de nature improvisatoire ou aléatoire, si elle est intentionnelle ou fortuite (Exemple musical 3 de l'enregistrement).
Keywords
IMPROVISATION

Musical informations

Number Composition Vernacular name Interprets
1 Chant solo
1 Harpe Ngombi
2 Idiophone frappé plein
Chant solo femme, alterné avec un choeur de femmes
Battements de mains
Choeur femmes

Archiving data

Code
CNRSMH_E_1988_014_001_04
Original code
BM.1988.001.001:01-04
Item number
_04
Creator reference
Face A, plage 4
Remarks
Se référer à l'article "Improvisation et/ou information : sur les trois exemples de polyphonies africaines" par Pierre Sallée, p.95-101.
Illustrations :
- Transcription Fig.1a (p.102) : Chant monodique kabiyé.
- Transcritption Fig.1b (p.103) et: Chant kabiyé avec chœur responsorial.
- Exemple musicale Fig. 2 (p.104) : Chœur responsorial et percussions tsogho.
Last modification
Jan. 31, 2013, 11:32 a.m.

Technical data

Item size
52.2 MB